Un impact économique réel sur l’Afrique de l’Ouest

Un impact économique réel sur l’Afrique de l’Ouest

Les derniers vols de Brussels Airlines er d’Air France sont prévus mercredi et jeudi. Dernière chance pour regagner le Togo (avec quarantaine imposée) ou pour partir vers l’Europe.Le Togo et la plupart des pays d’Afrique de l’Ouest ont annoncé lundi de sévères restrictions pour faire face à la menace du nouveau coronavirus qui se développe à grande vitesse à travers le monde infectant des dizaines de milliers de personnes.Avec un seul cas identifié, le Togo semble à l’abri, mais le virus est extrêmement contagieux et plus les mouvements de population sont importants, plus la propagation est active.L’arrêt des liaisons aériennes en provenance d’Europe est un mal nécessaire. Un arrêt de 15 jours qui sera sans doute étendu. Les compagnies aériennes se préparent à un lockdown d’au moins 2 mois.Cette situation inédite aura des conséquences sur l’économie togolaise. Tous les grands projets internationaux sont mis entre parenthèse. Hommes d’affaires, représentants de multinationales, investisseurs sont contraints de remettre leur déplacement.Toute la question est de savoir combien de temps durera cette crise sanitaire internationale.Certains experts évoquent le mois de juillet et d’août, sans garanties scientifiques.